Ballast, comment être efficace

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this page

Oui je sais ce que vous allez me dire… le ballast c’est du vu et du revu…  on sait comment faire… on a compris…

Je suis d’accord avec vous. Mais c’est un sujet indispensable sur un site qui parle de modélisme ferroviaire et je ne l’avais pas traité à part entière sur letraindejules.fr, même si je l’avais déjà évoqué dans la réalisation des modules Hoe Ramma – Raoul Lagrume.

Bon et bien allons y… et comme au rugby… nous allons revoir les fondamentaux !

Alors ce ballast… C’est bien ! mais la base ?

Ce qui est important c’est d’avoir une base seine, une voie bien fixée, bien collée… soit avec de la colle classique (Scotch, Uhu…) dans ce cas aucun souci, ou avec de la colle à bois…

ATTENTION la voie pourra se décoller lorsque que vous la tremperez plus tard pour la mise en place du ballast… et une voie qui se soulève ce n’est jamais agréable…

Veillez donc à fixer la voie avec quelques vis pour lui éviter de bouger. Vous les enlèverez plus tard quand tout sera sec.

La voie est donc collée… un coup de peinture noire sur la semelle taillé sur les bords à 45° (coupée avec une lame de cutter oblique) pour préciser la surélévation de la voie par rapport au sol. La semelle sera entièrement recouverte par le ballast. Pour cette semelle vous utiliserez du Dépron ou…  du Liège pour une semelle qui sera plus pérenne. Bien penser au câblage électrique d’alimentation de la voie avant tout ballastage.

Vous pouvez aussi penser à peindre l’intérieur et l’extérieur du rail avec de la peinture rouille (Humbrol 70 par exemple) ou le ferez ensuite… ce sera juste un peu plus délicat.

La voie de départ.

Le choix du ballast

Il existe toutes sortes de ballast : du gris, du marron, du plus clair au plus foncé…  A vous de choisir selon le thème de votre réseau et les cailloux posés sur les voies à l’origine.

J’ai pris de l’ ABE Ho gris (je ballaste ici des voies de parade situées à l’avant et en contrebas du réseau… j’ai pris du marron pour le réseau… ici je choisi du gris clair, cela n’a pas grande importance).

Il y a d’autres marques… Et certains préfèrent même utiliser du N pour un grain encore plus fin et pour eux plus réaliste. Ici le ballast Ho est correct au niveau de la grosseur et de l’aspect.

Ballast Ho

Voilà déjà les ballasts faits sur le réseau avec un passage à la terre à décor..

Les voies du réseau Exemple de ballastage sur le réseau

Le matériel :

Très simple. le ballast, Un pulvérisateur à eau (vous pourrez prendre un pulvérisateur de liquide à vitres), un pinceau usagé un peu raide de 20 mm de large pour du Ho, un biberon plastique (matériel cuisine, quincaillerie)  que vous aurez rempli des fameux 50% colle bois/papier + 50% eau et 2 à 3 gouttes de liquide vaisselle.

Le matériel

Ma voie est prête. J’étends les grains de ballast le plus uniformément possible.

Le ballast ABE

Voilà ce que ça donne… J’insiste sur le centre de la voie Ho. Le ballast va de lui même déborder sur les cotés.

Le rails sont couverts

Je prends le pinceau 20 mm et je fais un premier passage sur le centre de la voie, sur les traverses…

Coup de pinceau pour égaliser le ballast sur les traverses

2eme et 3eme passage avec le pinceau dans l’autre sens sur chaque rail… D’où l’intérêt d’avoir un pinceau usagé un peu raide… sinon celui ci va trop s’écraser et donc s’élargir.

Mais généralement le modéliste à plus de vieux pinceaux… que de neufs !

Coup de pinceau de 20mm sur les rails.

Les abords du rails sont nettoyés… un petit bourrelé s’est formé au centre, on repasse un coup de balayage avec le pinceau cette fois ci dans le sens de la largeur.

Il reste évidemment quelques grains sur les traverses que vous allez insérer entre les traverses en passant le doigt tout simplement et c’est prêt !

Au début vous allez faire ça difficilement mais à force tout devient plus facile…

Le ballast est égalisé

Prêt à être collé !

Et bien oui… L’heure du collage est venu.

ATTENTION Vous réglez le débit de votre spray LE PLUS FIN POSSIBLE sinon le jet va déplacer votre ballast lors du mouillage et faire des pâtés !!

Vous mouillez votre installation ABONDAMMENT il faut de votre voie soit détrempée…

Le ballast va être humidifié

Ensuite vous mettez votre mélange colle + eau + liquide vaisselle en bonne quantité. Vue que la voie est bien mouillée la colle va bien pénétrer le ballast.

La colle avec le biberon

Le ballast est posé, collé, ON NE TOUCHE PLUS pendant au moins 48 heures. Il faut que le tout sèche bien.

Tout est mouillé et la colle est posée

Quand tout est sec !

Vous pouvez ensuite faire quelques rajouts de ballast si besoin… Patiner aussi votre voie pour la rendre plus usagée avec des terres à décors.

Pour ceux qui veulent faire plus campagnard (voie secondaire par exemple…) l’utilisation de la terre du jardin sera utilisable comme ballast après l’avoir passé au four (20 mn à 220°) et tamisée. Ensuite un peu de flocage et quelques touffes d’herbe par ci par là donneront un coté vieux et mal entretenu, très « secondaire » à la voie.

Le procédé est le même pour n’importe quelle voie (O, N, Z…), seule la grosseur du ballast et la dimension du pinceau peuvent changer…

Pour décoller votre voie et enlever votre ballast, il vous suffira de mouiller le tout avec de l’eau chaude (éponge)et de mettre vos éléments de voie dans de l’eau chaude et ensuite enlever les parties de ballast collées avec une brosse. Vous pourrez ainsi tout réutiliser.

A vous de jouer !

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this page

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Durand Jean-Pierre dit :

    Je débute en HO ferroviaire et je trouve là toutes les informations et conseils très ingénieux . Mille mercis à vous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *