Nettoyer les rails efficacement.

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Une véritable plaie cette poussière sur les rails, j’utilise simplement un souffleur pour la poussière et en permanence deux wagons gomme circulent sur le réseau pour que cette corvée n’en soit plus une.

  2. Tmcl dit :

    Bonjour merci pour toutes ses Infos. J’ai pu lire que l’on peut utiliser de l’essence de térébenthine. Je suis sur un réseau en voie C Trix, est ce que l’essence de térébenthine risque pas d’abîmer la couleur des travers et du ballast (je n’ai pas appliqué de peinture ni de patine la voie est resté tel quel, les traverses sont déjà colorées d’origines, peintes ou couleur du plastique je ne sais pas)?

    • Merci de lire letraindejules.fr
      Même s’il faut toujours un peu prudent avec les dissolvants, à moins de frotter de façon appuyée ça ne risque (à mon avis) pas grand chose… ce serait autre chose avec de l’acétone.
      Vous pouvez aussi faire peut être le test sur un reste de voie… Bon nettoyage.

  3. Girard Laurent dit :

    Il y a aussi :
    le wagon DAPOL
    Le wagon Jouef
    Les wagons Lux

  4. GEPHI dit :

    Bonjour, merci pour tous ces conseils et tutos bien utiles pour nettoyer les rails.
    j’utilise parfois les chutes de lièges que l’on a posé sous les rails, c’est efficace et pas cher. Il existe aussi le patin en feutrine de chez NOCH que l’on clipse à l’essieu du wagon. Et bon courage à tous pour le nettoyage des voies.

  5. bonnefoy dit :

    Bonjour; Alors moi je nettoie la gomme de mon wagon Roco avec du nettoyant freins de mécanicien ça nettoie nickel on dirait qu’elle est neuve !

  6. Alain Hublau dit :

    En ce qui concerne le nettoyage de la gomme Roco (ou assimilée puisqu’il en existe issues d’autres marques), j’utilise tout bêtement du savon liquide pour les mains en frottant et lavant simplement la dite gomme entre les mains. Elle ressort très propre mais sans doute pas à l’état neuf du nettoyant automobile décrit dans une réponse précédente. Encore une chose : j’utilise cette gomme tant sur mes réseaux personnels que sur le réseau analogique du club que je préside : l’AFSA Maubeuge. Avec ce réseau analogique de plusieurs centaines de mètres de rails, inutile de dire que la gomme se salit régulièrement. Avec le savon liquide pour les mains, pas de crainte de perte d’efficacité garantie, même encore très légèrement humide. Par contre, un nettoyant type distributeur de mousse pour les mains n’est pas assez dégraissant pour obtenir un lavage suffisant de la gomme abrasive.
    Dernière chose : avec une gomme Roco sur un réseau HO, il est très judicieux de couper en deux parties la dite gomme (au cuter fort), ce qui a pour immense avantage d’éviter de « raboter  » le bord du décor ou les petits tas de ballast pour « gavage » dans l’entrevoie. C’est alors pile poile la bonne largeur. Et l’on a toujours une gomme plus propre que l’autre en réserve.

  7. Claude Wenger dit :

    Bonjour,
    Disposant d’un grand réseau 0m depuis environ 20 ans, je n’ai pas de problèmes de contact roue-rail.
    Tous les moyens de nettoyage des roues et rails comportant des abrasifs, papier de verre, toile d’émeri ou gommes proposées, ont pour effet de nettoyer mais créent des micro-rayures avec de petites pointes de métal. Ces petites pointes s’oxydent très rapidement et sont à l’origine des difficultés de contact.
    Le meilleur moyen pour obtenir un bon contact est de polir la surface des rails avec une rondelle en acier inox. Choisir une rondelle de diamètre plus grande que l’écartement des rails et frotter dans le sens du rail pour obtenir une surface brillante.
    Il n’y aura pas d’abrasion, pas de micro-structure retenant la poussière. Ce n’est pas une solution définitive, mais la meilleure et la plus durable.
    Bonne Chance.
    Claude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *