Les semelles (en sous couches bois isolantes) sont toutes posées, la gare de droite est câblée (signal DCC,

il restera les commandes d’aiguilles à faire). Pour la gare de gauche, il faut poser les rails et câbler…

Entre nos deux gares  il y a deux ponts, le premier est en pierre (il est en place ) et le deuxième est une cage métallique… C’est ce dernier qui nous intéresse !

Nous allons le mettre à hauteur (piles de pont et supports) poser la voie et patiner le tout pour éviter d’avoir à y revenir (car travailler la voie à travers la cage… reste assez délicat !)

la chronologie de la tâche à accomplir pour réaliser le pont métallique du réseau :

–  Poser les piles du pont et intégrer les supports en bois à la structure du réseau qui vont servir d’appui.

–  Les 2 piles supportent le pont grâce à 2 blocs réalisés en carton plume de 5 mm et collés.

–  Le travail de la voie : un rail fixe sera collé avec à chaque bout 2 morceaux de rail flexibles (pour attaquer les 2 courbes en sortie de pont), les trois rails sont soudés entre eux. Peinture des rails (rouille Humbrol 70) et des traverses (marron très foncé! ), coup de gomme quand la peinture est sèche. Les rails sont fixés (colle cyano) sur le pont (ne pas oublier de patiner et de coller 2 jeux de 2 traverses sous les éclisses !) qui a été recollé puis patiné avec nos bombes Modelmates… Réalisation du ballast, un coup de Oil brown sur le rail et le tour est joué ! J’avoue que pour une fois, c’est bien d’arrêter de couper des planches et souder des fils pour faire un peu de … modélisme !!  et voilà le résultat !

Même si le pont pourra plus tard recevoir quelques retouches… le plus gros a été fait il est prêt à rejoindre notre faisceau…

Likez et suivez letraindejules.
error0