Contrairement à l’analogique qui exige qu’une portion de voie ne soit pas alimentée pour qu’une loco soit à l’arrêt, Le numérique a bien des avantages…chaque motrice est en effet indépendante si on a bien pris soin de programmer ses différents CV ( pour régler comme on le souhaite le son, le freinage l’accélération…) mais surtout si vous avez pensé à lui attribuer une adresse (qui lui est personnelle) qui lui permet de se déplacer alors que le reste du parc moteur, présent sur le réseau, est à l’arrêt.

Les CV sur la voie programmation.

Si vous programmez UNE motrice sur le réseau…

  • Soit vous avez bien pris soin d’enlever des rails… les autres locos, ci ce n’est pas le cas, vous allez programmer tout le monde en même temps… et tout vos motrices porteront la même adresse (après programmation) et votre maquette va se transformer en foire d’empoigne… (c’est rigolo)
  • Soit vous créez une partie de voie SUR VOTRE RESEAU qui peut être isolée du reste des rails…
  • Soit vous créez une PORTION DE VOIE A PART, une voie programmation, qui vous permettra de réaliser vos réglages de façon totalement indépendante.

Ici sur le réseau HO c’est le cas…

la voie programmation

Pour pouvoir programmer en toute tranquillité, je vais orienter le signal qui d’habitude va de ma centrale DCC vers les rails du réseau… vers cette voie programmation.

Pour cela j’ai mis en place sur la façade du réseau, un interrupteur à proximité du TCO,  qui va me permettre d’orienter le signal en fonction de mes besoins.

Quand  j’aurais besoin de programmer je n’aurais plus qu’a manipuler l’inverseur bipolaire.

commutateur réseau / voie programmation

commutateur réseau / voie programmation

Facile le câblage…

Les deux fils du centre de mon inverseur bipolaire viennent de ma centrale DCC, les deux fils de gauche alimentent en signal numérique le réseau, les deux de droite alimentent en signal DCC mon coupon de voie programmation, voie à part pour la programmation des CV. Voilà en un coup d’œil le branchement de l’inter. C’est très simple.

Le câblage

Ensuite il me suffit de programmer ma motrice, surtout lui donner sa propre adresse… et programmer le reste. Ici une BB 66000 mais je peux aussi bien programmer un X2800 comment il m’est arrivé de le faire.

Sur cette voie je vais pouvoir prendre mon temps faire des allers-retours, régler gentiment ma vitesse, tester le ralenti sans déranger tout le parc moteur qui restera tranquille sur mon réseau sans bouger.

Vous pourrez, si vous le souhaitez, crée la même chose mais cette fois ci sur votre réseau, en délimitant bien la portion de voie qui pourra servir à la programmation, portion que vous aurez isolée au préalable, grâce à des éclisses en plastique !

Programmation motrice

A vous de choisir !

Likez et suivez letraindejules.
error0