Terre à décor, comment la fabriquer

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this page

La terre à décor…  il y a celles du commerce comme chez ABE 28 ou ARA productions et quelques références de rouille et de crasse chez Zébulon VPC par exemple…

Terres à décor ABE

J’ai quelques teintes : rouille / noire et jaune ocre… qui permettent de faire à peu près tout.

Vous pourrez trouver également de la terre à décor, dans les magasins d’arts plastiques… Il y en a de toutes les sortes, avec des prix plus accessibles… pour des quantités plus importantes.

Une excellente adresse que m’a communiqué Frédéric sur facebook pour les achats en gros : Les Ets Chauvin – peintures et ocres avec de belles choses en boutique et vraiment pas cher du kg.

La terre de sienne brulée peut représenter la rouille, à mélanger pour patiner votre matériel roulant avec un peu d’alcool isopropylique (alcool utilisé comme décapant et dissolvant).

Terre de sienne brulée.

Vous utiliserez de la terre d’ombre naturelle… pour réaliser ce qui est crasse et poussière.

Terre d'ombre naturelle

Vous pouvez aussi la fabriquer vous même… plus vous filtrerez fin…  plus votre terre sera utilisable sur vos bâtiments ou votre matériel roulant !

La terre existe de toutes les couleurs autour de vous. Il vous suffit d’avoir l’œil !

A vous de la récupérer, de la faire séchez , de la traiter… c’est simple !

Préparez vous même votre terre à décor !

Exemple : Chaque année votre sapin de Noël peut vous donner un coup de main pour votre modélisme.

Les fêtes de fin d’année venues,  achetez un sapin avec une motte de de terre (même si vous voulez pas le replanter !)…

Quand Noël est passé, vous gardez la terre… (et vous pouvez mettre le sapin à la déchetterie)

Au bout de trois mois, dans un coin du garage, la terre est sèche…  bien sèche !

Terre du sapin de Noël

Vous réduisez la motte à coup de masse… pour écraser, pour rendre la terre la plus fine possible.

je casse les morceaux à la masse.

Vous prenez un plat (qui peut passer au four) et un tamis assez fin pour tamiser cette terre.

Mon tamis, mon plat

Vous tamisez votre terre, multipliez les passages jusqu’à ce que votre plat soit à moitié rempli.

Terre à décor tamisée

Ensuite vous mettez votre terre au four à 220°… 15 mn vous remuez et encore 15 mn pour vraiment supprimer l’humidité et tuer les micro-organismes présents.

La terre au four 220°

Il est beau mon minuteur ! Important pour avoir une terre à décor de qualité ! 🙂

Il est beau mon minuteur

Vous pouvez utiliser de la terre pour tout… J’ai utilisé de la terre noire du jardin pour réaliser les jardins ouvriers du réseau par exemple.

La mise en place sur le terrain !

La fixation se fera sur un lit de colle blanche plutôt épaisse.

Étalement de la terre avec une passoire.

Terre dans le jardin.

Ici de la terre ocre… pour le chemin au bord de la rivière.

Vous mettez de la colle blanche épaisse, ensuite vous marquez le tracé avec un vieux tournevis plat (vous pourrez aussi ajouter un peu de végétation au milieu du chemin).

Chemin en terre

La terre pour le décor est gratuite ! A vous de la repérer et de la récupérer dans votre entourage, à la campagne de la préparer à temps perdu, pour votre maquette !

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this page

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. grillot dit :

    Bonjour, peut on récupérer la rouille sur un objet rouillé en le grattant doucement? Doit on passer la poudre obtenu au four ? ET doit on la mélanger avec de l’alcool isopropylique ? Merci

    • Bonjour
      Non… pas très sain la rouille. Prenez de la terre de sienne brulée à laquelle vous rajouterez, avec l’alcool, un peu de terre de cassel (noire) pour assombrir si nécessaire.
      Vous les trouverez dans les magasins d’art graphique (terre de sienne vendue par exemple à 5 euros le kg, vous avez de quoi faire des patines pour 25 génération de modélistes 🙂 ) ou chez les distributeurs cités dans l’article. Pas besoin de la passer au four.
      Bonne suite… sur terre !
      Patrick – letraindejules

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *