Pieds réglables faciles à réaliser

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this page

Vos pieds réglables réalisés en 4 étapes avec letraindejules.fr

Etape 1 – le matériel

  • Quatre pieds équipés de pastilles caoutchouc que vous pourrez acheter en supermarché au rayon bricolage (au prix modique de 4 €) ou magasins spécialisés.

Difficiles à trouver ?

Remplacez les par des goujons à tête ronde ou carré.

Rajoutez ensuite un morceau de feutre autocollant.

Cela évitera de rayer le sol des salles de sport lors de vos expositions (= copain avec les organisateurs, si vos êtes amené à exposer).

Pieds réglables M10 acheté en supermarché.

  • Tasseaux (vérifiez, avant de les acheter en magasin de bricolage, qu’il soient ben rectilignes) de 3 cm par 3 cm.
  • Ecrous à ailettes M10 ou M8 – Privilégiez des écrous à frapper que vous trouvez en quincaillerie spécialisée – Leroy Merlin ou Castorama.
  • Un marteau. Un foret diamètre 10mm et sa perceuse.

Ecrou M10 à ailettes

Etape 2 – Mise à la longueur des pieds réglables.

Coupez les tasseaux à la longueur voulue.

Vos pieds réglables vous permettront de faire varier la hauteur de votre réseau ou module de 3cm environ… tenez en compte.

Etape 3 – Le perçage.

Percez chaque pied avec un foret diamètre 10 (ou 8 selon vos écrous a frapper)

Élargissez un peu le trou.

Percage diamêtre 10

Etape 4 – La mise en place de l’écrou.

Positionnez l’écrou à ailettes avec la partie centrale dans le trou et vous frappez avec votre marteau.

Allez-y doucement pour ne pas exploser le bout du pied. Le pied réglable est prêt !

Pied avec tampon reglable

Sous la partie réseau vous pourrez installer une butée et un guide collés et vissés dans les angles de la menuiserie de votre module ou réseau.

Blocage du pied sous le réseau.

Blocage du pied sous le réseau.

Le pied réglable est en place, vous pourrez également le solidariser à la structure avec un goujon à tête rond et une vis papillon.

A vérifier :

  • 1 – La hauteur de vos modules, surtout si vous êtes amené à en assembler plusieurs.
  • 2 – La planéité de votre réseau. Après la hauteur, la vérification de cette planéité se fera à l’aide d’un simple niveau à bulle.

A vous de jouer !

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this page

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *